Prêt exceptionnel Banque de France : est-ce possible ?

Le prêt est une solution efficace pour obtenir de l’argent dans le but de financer une activité, un projet ou de résoudre un problème. Si les banques figurent parmi les ressources idéales pour obtenir un crédit, celles-ci ne sont pas toujours enclines à accepter les demandes. De ce fait, bon nombre de personnes préfèrent se rapprocher d’autres organismes financiers plus prompts à leur accorder le prêt. C’est ainsi que certaines personnes se demandent si la Banque de France octroie à certaines personnes un prêt. Découvrez dans cet article si on peut obtenir un prêt exceptionnel auprès de la Banque de France.  

La Banque de France peut-elle octroyer des prêts ?

La Banque de France est un établissement bancaire assez différent des autres sur le marché. Toutes les opérations bancaires autorisées dépendent du taux de change mis en place. Si vous disposez d’un compte à la Banque de France, vous avez la possibilité de consulter votre dossier en ligne. Cependant, cette institution ne propose pas de prêt aux particuliers ou aux professionnels. Vous ne pouvez donc pas solliciter un crédit exceptionnel auprès de la Banque de France.

Bien que cette grande institution ne soit pas prêteuse, elle est toutefois capable de vous aider à obtenir un prêt. En effet, la Banque de France s’est engagée depuis quelques années à apporter tout son soutien aux crédits en facilitant leur émission. Si vous disposez d’un fonds dans la banque, cette dernière est plus encline à vous apporter son aide si vous lui présentez un dossier solide. Dès lors qu’elle est convaincue par votre demande, la Banque de France vous accompagnera dans le processus d’obtention des fonds dont vous avez besoin. 

Prêt exceptionnel Banque de France

Comment obtenir un prêt en cas d’interdit de crédit ?

Si vous figurez dans le FICP (fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers), vous allez rencontrer de grandes difficultés pour l’obtention d’un prêt. Cela vaut également si vous apparaissez dans le FCC.

En effet, lors de votre demande auprès des banques, la consultation de vos antécédents amènera l’organisme à vous refuser le prêt. Toutefois, vous ne devez pas perdre espoir. Il existe d’autres alternatives comme :

  • Le rachat de crédit ;
  • Les aides sociales ;
  • Les prêts CAF ;
  • Le crédit à l’étranger ;
  • Les micro-crédits.

Le rachat de crédit

Il consiste à faire un regroupement de tous vos crédits. Cela permettra d’annuler l’échéance de base pour le paiement de chacun des crédits afin d’obtenir une nouvelle échéance plus longue. Avec cette approche, vous pourrez résoudre vos problèmes financiers à la suite d’un licenciement. Vous pourrez également épargner à nouveau.

Les prêts CAF

La caisse d’allocation familiale (CAF) permet de bénéficier d’aides financières de différentes natures. Ce peut être les microcrédits, les crédits pour de nouveaux travaux ou des crédits pour le règlement du loyer. Avec cette aide, vous pourrez régler plus facilement vos problèmes financiers le plus vite possible sans risquer qu’ils ne s’aggravent. Que vous soyez travailleur ou demandeur d’emploi, la CAF est accessible à tous.

Les microcrédits

La plupart des entreprises de microcrédits peuvent vous faire un emprunt malgré que vous soyez fiché. Celles-ci peuvent vous proposer des prêts avec un montant pouvant atteindre les 4 000 euros.

Le crédit à l’étranger

Les établissements bancaires en France sont réticents à proposer un prêt à un emprunteur qui figure au FICP. Seulement, il est possible de se rapprocher des banques qui ne sont pas sur le territoire français, car la plupart n’ont pas accès à vos antécédents. Vous pourrez donc aspirer à un prêt immobilier, un prêt auto ou encore un prêt personnel. 

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Articles similaires